Espace adhérents

>  Vous êtes adhérent de Fedesfi, demander votre accès

 
 

Actualités

Nouvelle actualité FEDESFI

Lire la suite...

LE TRANSPORT DE FONDS ET DE VALEUR & COVID19 (5)

LE TRANSPORT DE FONDS ET DE VALEUR & LE COVID19

Face à une crise sanitaire sans précédent, et tout au long du confinement, les transporteurs de fonds ont continué leur activité. En effet, le maintien des flux de liquidité, l'abondement des automates bancaires, la mise en place des minima sociaux, ont nécessité la poursuite des activités de transport de fonds. Activités sensibles pour la continuité économique sur l'ensemble du terrotoire , les  transporteurs de fonds avec l'engagement des salariés du secteur ont pleinement assurés leur mission.

Afin de limiter au maximum les risques de contaminations que ce soit dans les centre-forts comme dans l'espace réduit des véhicules blindés, les oganisations syndicales avec les organisations patronales ainsi que les instances ministérielles, ont mis en place un guide des bonnes pratiques.

Il est regrettable que certains concurrents en matière de moyens de paiement, autres que les espèces, aient joué la carte de la peur et de la contamination par des billets de banque, bien que sans fondement, afin d'augmenter leur part de marché. Les publications scientifiques existantes actuellement montrent que les liquidités n'emportent pas le risque supposé et il est loisible de voir au quotidien des échanges dans les commerces où les clients prennent les articles choisis qui sont ensuite manipulés par le commerçant ou la caissière avant d'être rangé à nouveau par le client. Ces manipulations multiples et croisées étant des vecteurs  bien plus concrets de transport et d'échange du virus qu'un paiement en liquidité dont les valeurs sont entreposées plusieurs heures dans une caisse ou un porte monnaie. Mais psychologiquement, en matière d'inquiétudes face à une nouvelle menace, l'irrationnel est par trop souvent une réaction immédiate qui ôte toute réflexion, et dans notre cas nous empêche de mesurer la réalité de tous les gestes que nous faisons comme ceux des autres autour de nous.

Quoiqu'il en soit, les transporteurs de fonds avec leurs équipes ont répondu présent et continueront de vous accompagner au quotidien.

 

Pour en savoir plus, deux articles scientifiques :

COVID19 ETUDE COREB & CURRENCY NEWS

Publication au JO du 22 décembre des arrêtés d'agrément des 3 CQP

Lire la suite...
 
 

Nous contacter

Vous êtes une entreprise ?
Adhérez à la FEDESFI.

 

Vous êtes un particulier ?
Nous vous proposons des emplois.

 

Actualités et Activités

Retrouvez l'ensemble des actualités de FEDESFI

 

 

… Publication au JO du 22 décembre 2019 des arrêtés portant agrément des CQP (certificats de qualification professionnelle) du transport de fonds…

 

Faisant suiteau travaux réalisés par la profession avec la CPNE et validés en plénière, la DLPAJ, sur demande officielle de la CPNE-TR-AAT, a rédigé les trois arrêtés portant agrément des trois certificats de qualification professionnelle propre au transport de fond. Ils ont été publiés au journal officiel du 22 décembre 2019.

Cette seconde étape qui faisait suite à la prolongation exceptionnelle des précédents arrêtés jusqu'à la fin décembre 2019,  permet aux organismes de formation de la profession de pouvoir poursuivre l'enseignement professionnel aux candidats souhaitant intégrés le transport de fond dans un des trois domaines professionnels, et d'obtenir une autorisation préalable d'exercer pour les candidats dans les conditions des articles L. 612-20 5° et L. 612-23 du code de la sécurité intérieure.

Les trois CQP dont le prolongement est maintenu jusqu'au 31 décembre 2019 sont :

 Au-delà de cet agrément, les entreprises de transport de fonds et de valeurs,  avec la CPNE-TR-AAT et sous le contrôle du CNAPS,  ont travaillé à la révision des CQP entrainant un volume d'heures plus important pour tenir compte des évolutions en matière de sécurité et de leurs mise en oeuvre sur le terrain. Ce travail collaboratif a permis d'obtenir, sur les programmes de formation solides et reconnus, les arrêtés d'agréments pour les trois prochaines années.


 

 

 

 

 

 

: Retour